Calico Ekoue Arsene Assiongbon


Né le 31 10 60 à Aneho, Togo
Calico a quitté sa terre fin 2002.
Décédé, ressucité puis décédé à nouveau mais définitivement cette fois, celui que ses amis surnommaient

le Diable aura mené son dernier spectacle avec son brio habituel.
Calico est, sans doute parmi la communauté togolaise, le peintre le plus original, celui qui aura su plastiquement régler l’éternelle question de la coexistence entre la tradition et la modernité.
Tous les mots sont inutiles face au travail de Calico. Les seuls qui vaillent la peine d’être prononcés sont : au revoir et merci.
expositions (extraits) :
1992 Symposium, inspiration afro-européenne, Lomé
1994 1ère édition EWOL2, Lomé
1996 galerie Tiwara, Lomé
Ewolé 1996
1997 Ambassade d’Allemagne, Lomé
1998 Institut Gœthe, Lomé
1999 Boulv’art, Cotonou
2000 Terre noire CCF, Lomé
Exposition à l’Assemblée nationale , Paris
2001 Salon Grands et jeunes d’aujourd’hui, Paris puis Luxembourg
2002 Galerie Mille lieux du Monde, Servoz